La Mode Des Années 30

Histoire de la Mode -

La Mode Des Années 30

de lecture - mots

En tant que vrai.e.s passionné.e.s de Vintage, vous souhaitez vous informer sur les années 30 avec des sources historiques fiables ? Vous êtes sur le bon article. Ici, nous vous transmettons plusieurs années de savoirs accumulés sur cette période, très enrichissante et inspirante au niveau de la mode. Faites-vous donc un chocolat chaud ou un bon thé afin de lire cet article dans les meilleures conditions. Vous allez en apprendre beaucoup ! 

mode années 30

Tout d'abord, une chose à savoir est que les années 30 sont un peu les grandes oubliées de l'Histoire de la Mode. Coincées entre la Première et la Seconde Guerre Mondiale, période de tourment économique avec la Grande Dépression, elles sont pourtant la décennie de créations uniques en leur genre.

Aucune autre période n'a réussit à rendre aussi bien hommage à la féminité et à la masculinité. Nous nous focaliserons essentiellement sur les femmes, car la mode masculine n'a pas vraiment évolué durant cette décennie. Sauf peut-être pour les chapeaux. 

 

1. Le Dressing des Femmes de 1930.

A. Que portaient les femmes pendant les années 30 ? 

 Les années 30, malgré la dépression économique, furent des années riches en glamour et en style. Avec cet article, vous serez capable de vous composer vous-même une garde robe Vintage/Glamour inspirée de ces années-là. 

Voici les vêtements à vous procurer dans votre dressing, pour ressembler à une femme des années 30 : 

  • Des robes midi avec des découpes en biais, des manches bouffantes, des tailles marquées, de larges cols à dentelles, broderies, etc. En dessous des robes, on portait des nuisettes sans manches ou à bretelles afin d'uniformiser le tissus porté par-dessus. 
  • Dans la maison, elles adoptaient un style casual avec des robes de coton très simples et pratiques. Souvent avec des coupes droites. Un foulard attaché dans les cheveux, pour se protéger de la saleté des tâches ménagères.
  • Des robes de soirées et robes de cocktail inspirées du Vieil Hollywood - des dos nus, de longues robes qui collent au corps coupées en biais, de larges décolletés 
  • Des pantalons sailor à taille haute, des "pyjamas de plage" (ancêtre du maillot de bain) 
  • Des vêtements de sports souples - mini-jupe patineuse, knit en tricot, ou à rayures, des cardigans, des boléros, des gilets, des chemises 
  • Des chapeaux à cloche, des bérets en laine tricotée
  • Des manteaux en fourrure pour l'hiver, ou des parkas
  • Des chaussures Oxford avec des détails perforés, des mocassins, ou des talons à lanière 

B. L'histoire de la mode féminine des années 30.

Durant la décennie prétendante, la mode chez les femmes avait tendance à tendre vers l'androgynie. Coupes courtes, robes assez amples, ne moulant pas près du corps... On perd toutes ces caractéristiques pendant les années 30, et en particulier vers l'année 1933. La mode se fait alors plus modeste, moins tape à l’œil. Les tailles se font plus marquées, la découpe autour des hanches devient plus ajustée. Le décolleté devient plus large, avec une encolure haute. Finalement, on peut décrire la mode féminine des années 30 par des découpes très justes, et très féminines, mettant davantage en valeur le corps féminin. 

La femme idéale des années 30 était plutôt une femme grande, mince, avec des hanches étroites. Comme ce canon de beauté ne correspondait pas à la réalité de la plupart des corps féminins, on exagérait la taille des épaules pour que les hanches paraissent plus fines. Les manches bouffantes, les épaulettes, parfois avec des volants, trompaient habillement les proportions des hanches. En comparaison, elles semblaient alors plus petites.

mode années 30 robes

La lingerie et les sous-vêtements des années 30 se sont adaptés à ce nouveau canon de beauté. Ils participaient à cette fameuse forme de "tube" que voulaient avoir les femmes de l'époque. Dans les catalogues et les revues de mode, les femmes représentées étaient dessinées ou peintes. On modélisait des femmes trois fois plus grandes et plus minces que n'importe quelle vraie femme, de chair et d'os.

Les silhouettes désirées étaient tout sauf réalistes. Vois en comparaison les photos d'articles de mode ci-dessus, et la photo de vraies femmes portant des tenues Vintage des 30s ci-dessous. Nous parlerons dans un autre article en profondeur des sous-vêtements féminins et de la lingerie féminine vintage

Mode Féminine Années 30

L'industrie de la mode a subi de nombreux changements au cours de cette décennie, en réponse aux graves difficultés économiques de l'époque. Les vêtements fabriqués à l'usine (que nous appelons aujourd'hui du prêt-à-porter) sont devenus populaires à cette époque. Cela permettait de produire des vêtements en masse, beaucoup plus rentable pour les entreprises que de confectionner des vêtements sur commande. Cette industrie du prêt-à-porter a permis de développer le marché des catalogues. Journaux de prêt-à-porter, présentant des vêtements pouvant être acheter à domicile.

C'est pendant les années 30 que la fermeture éclair est devenue un incontournable. Cela coûtait moins cher que les boutons ! Avec cela, les tissus plus modestes, rugueux, ont fait leur grand retour. Tout ce qui était assez campagnard, dur, texturé, est redevenu tendance. En effet, on déclarait à l'époque chez les anglo-saxons : "The rougher, the smarter !" ("plus c'est dur, mieux c'est !')

Etre limité par un budget et faire des économies ne fut pas une excuse pour ne pas être à la mode. On jugeait la sagesse d'une femme par les achats qu'elle faisait. (Va-t-elle ruiner sa famille, ou bien gérer son foyer ?Savoir gérer l'argent du foyer était considéré comme une qualité chez les femmes, on devait consommer de manière intelligente. Les nouveaux vêtements, faits de nouveaux matériaux plus résistants, semblaient rentrer dans ce nouveau "deux poids deux mesures". La femme qui savait tenir son foyer, s'occuper de ses enfants, s'habiller de manière classe tout en faisant des économies était considérée comme la crème de la crème. On ventait ses mérites à son mari, qui devient être bien fier d'avoir quelqu'un qui savait gérer la monnaie à ses côtés. Telle était la vie d'une épouse des années 30 pendant la crise. 

Mais pour les femmes célibataires qui avaient fait le choix d'avoir une carrière, on attendait d'elles aussi qu'elles aient ces mêmes qualités. On s'attendait en plus d'elles qu'elles se fassent belles, pour leurs employeurs ! Malgré la crise économique, la vente de maquillage et de produits cosmétiques ont doublés dans les années 30.

 C. Des tenues décontractées à la maison : les robes de coton.

 On pouvait se permettre d'être plus décontractée à la maison. Les voisins et la famille était les seuls à pénétrer dans le foyer. Les robes étaient généralement basiques, elles suivaient les dictas de la nouvelle silhouette à la mode. Faites de coton, elles pouvaient néanmoins être faites d'imprimés audacieux.

La plupart des femmes préféraient reprendre des anciennes robes pour les recoudre, les ré-ajuster, plutôt que d'en acheter des neuves. Quand la farine que l'on achetait à l'époque était emballée dans un joli sac en tissu, les femmes reprenaient ce sac afin de se confectionner des tabliers, ou des robes. Les tenues d'intérieurs étaient le bon prétexte pour expérimenter de nouvelles choses en matière de mode, puisqu'il n'y avait que des proches de la femme pour la voir.

mode années 30 robes en coton

 C'est à cette époque que l'on invente la Robe Portefeuille. Une robe réversible, appelée aussi robe "hooverette". Pratique à porter, pratique à laver, en coton et fidèle au style des années 30, elle était la robe parfaite pour l'intérieur. Avec une seule robe, on en fait deux ! Économique, intelligent, et pratique. 

 D. Les Tea Parties, toujours dans les mœurs ! Les robes cocktails, etc.

Afin de faire les courses, du shopping, pour assister à une tea party ou sortir dehors tout simplement, une femme avait besoin d'une robe élégante d'après-midi, ou une "midi dress". 

mode années 30 tea parties

Souvent nommée comme des robes de villes, ou des robes citadines, elles étaient généralement composées de tissu crêpé, ou de soie - mais pas de coton. Ces robes gardaient les caractéristiques du style 1930 ; les manches bouffantes, la taille cintrée, et de larges cols. 

Les robes pour sortir dehors étaient plus ornementées que les robes d'intérieur. Des boutons décoratifs, des nœuds, des motifs, une découpe en forme de trapèze, des motifs en forme de fleurs. Ces robes étaient soient à imprimé, soit sobres et unies. Il faudra attendre les années 50 pour voir immerger la figure rockabilly de la pin-up !

E. Le glamour absolu dans les tenues de soirées : icône de la femme fatale. 

On favorisait les tissus soyeux, chatoyants, extrêmement glamour. Ces robes veloutées et douces étaient souvent portées avec des manteaux de fourrure. Parmi les matières les plus populaires il y avait la mousseline de soie, la soie, et la crêpe de Chine. 

Les lignes des robes étaient près-du-corps, et fluides. Les tissus métallisés étaient aussi à la mode. La longueur des robes arrivaient généralement jusqu'aux pieds, et on avait de longues traînes à l'arrière. Le tout rendait un ensemble très gracieux

Les robes de soirée étaient ajustées à la taille, étroites au niveau des hanches. Le tissus se détendait arrivé mi-cuisse, pour s'évaser élégamment jusqu'au sol. Il y avait des robes de soirées bouffantes, avec des manches à volants. Un peu plus tard dans les années 30, les cols hauts sont devenus à la mode, ainsi que les dos nus. Finalement, la robe à dos nu est la signature par excellence de la femme des années 30.

Presque toutes les robes de soirée modernes que l'on a aujourd'hui prennent racines dans celles des années 30. Les vieilles stars hollywoodiennes des années dorées restent les icônes incontestables du Glamour éternel. Et ce style revient chaque année, que ce soit sur les podiums ou sur les tapis rouges. C'est un intemporel.

 Ces robes du soir ont été petit à petit transformées en robe de mariée. 

F. Les matières et les teintes typiques des années 30.

Quels étaient précisément les tissus et les couleurs privilégiés durant les années 30 ? 

  • Du coton pour les robes d'intérieur.
  • De la crête de soie pour les robes de midi/d'après-midi.
  • Des tissus légers et transparents pour les chemisiers, ou les robes d'été;
  • De la laine pour les vêtements d'hiver, les pulls en maille ; du tweed et du velours pour l'automne.
  • Du satin, du taffetas et du velours pour les robes de soirée !

Concernant la gamme colorée de ces vêtements, la mode était au pastel les beaux jours. Par temps froid, on préférait les teintes profondes sombres. En été, les femmes adoraient la couleur pêche et le vert d'eau, des couleurs qui n'étaient pas très populaires encore dans les années 20. En automne, on adorait les teintes bordeaux

G. La femme s'émancipe : les prémices du port du pantalon.

 Les femmes les plus rebelles avaient déjà commencé à porter le pantalon bien avant les années 30. Mais, pendant cette décennie, les femmes commencent à pouvoir porter le pantalon en public, pour certaines occasions. Cela commençait tout juste à être accepté. 

mode années 30 pantalon femmes

Publiquement, les femmes sont autorisées à porter le fameux "pyjama de plage" (un jumper une pièce avec un pantalon très large, à taille haute, ceinturé, souvent porté avec un chemisier). Pour le sport aussi, le pantalon était accepté. Pour jouer au tennis, faire de la randonnée, des piques-niques, du ski... La salopette aussi commençait à être démocratisée, ainsi que le short. La tenue de "Sailor Middy", une tenue deux pièces inspirée par les tenues que l'on trouve dans la Marine, avec un col de marin, était une tenue de sport assez habituelle. 

Les pantalons se présentaient souvent ainsi : de larges jambes à pli avant, ou sous forme de jupe-culotte fluide très large, qui ressemble à une jupe de loin lorsque l'on ne fait pas de mouvement. Souvent on trouvait des boutons décoratifs sur le devant du pantalon, disposés en deux rangées parallèles, les "boutons de marins".

La fermeture éclair pouvait remplacer ces rangées de boutons. Les pantalons étaient soit faits de coton, soit de laine (pour l'hiver). Les pantalons porté en hiver étaient larges, mais ils se ré-ajustaient près du corps au niveau de la cheville (pour éviter que la neige ne rentre dans les bottes, ou les bottines). En été, on portait des pyjamas de plage ou des pantalons palazzo. Larges, fluides, il permettait au vent de s'engouffrer et d'aérer la peau. Tenue parfaite pour aller sur les bords de plage, au littoral. 

H. Le confort simplissime avec les tops et les chemises du quotidien.  

Souvent portés avec des jupes ou des pantalons, les chemisiers étaient extrêmement populaires. Les femmes adoptaient surtout le chemisier en coton avec des boutons, souvent à motif fleuri. On portait aussi des chandails à manche courte par dessus. Le combo chemisier/chandail était le favori de ces dames, pour son confort extrême et sa praticité. 

mode années 30 chemisiers femmes

Pour un look plus casual, on portait beaucoup de cardigans, plus légers que les chandails. Les cardigans étaient souvent ajustés près du corps afin de donner l'illusion d'une taille et de hanches plus fines. On portait par-dessus des ceintures larges, afin de fixer l'ensemble et d'accentuer un peu plus sur la taille de guêpe. 

 I. La femme qui s'émancipe toujours un peu plus, avec le maillot de bain. 

En plus des pyjamas de plage, les femmes avaient la possibilité de porter des maillots. Le maillot était fait de laine avec une doublure en jersey, ou bien en coton. Le bas du maillot se terminait en une sorte de short à taille haute. Bronzer est devenu à la mode dans les années 20, avec le début des congés payés. (En France, ce sera à la fin des années 30.)

Coco Chanel et les stars Hollywoodiennes ont participé à cette mise à la mode du bronzage. Le bronzage ne soulignait plus la précarité et le travail aux champs comme dans les époques différentes, mais il permettait de dire implicitement que l'on avait assez d'argent pour s'offrir des vacances, et assez de temps à se consacrer à soi. 

Femmes en maillots de bains en 1930

On prenait néanmoins soin de sa peau, et on se protégeait des coups de soleil. Les stars Hollywoodiennes portaient des chapeaux à très larges bords à la plage, et ont contribué à populariser cela dans la masse. On portait aussi des lunettes de soleil, et des sandales. Et tout le monde possédait ce genre d'affaires chez eux, même si ils habitaient loin de la mer. On avait toujours pour optique de ressembler à une habitante du littoral en Californie. 

J. Les manteaux de fourrure chics et glamour en automne/hiver.

mode années 30 manteaux femmes

 Suivant le style vestimentaire de la femme, le manteau pouvait être avec de larges épaulettes et une taille pincée, ou bien avec des revers larges, des cols surdimensionnés en laine ou en fourrure. Beaucoup de manteaux étaient munis de cols en fourrure détachable. Ils se boutonnaient sur le devant. Ils étaient généralement de couleur verte, bleu marine, couleur de vin, brune, ou crème

 Au printemps, les manteaux des femmes se composaient de 2 morceaux, avec une sorte de "cape" en plus. Ces capes étaient légèrement plus courtes que le manteau en lui-même, souvent faite de laine

Les imperméables, et le trench coat était le manteau le plus à la mode. La laine était un matériau qui repoussait naturellement bien le risque à l'humidité et à la pluie, étant une matière animale, mais avec le trench coat on se met à rajouter du caoutchouc aux vêtements. Les femmes préféraient d'autant plus les imperméables de couleur clair, avec des boutons marrons. 

K. Les accessoires rétros des années 30.

Dans cette période de crise et de disette, les accessoires étaient très importants aux yeux des femmes. Ils permettaient de transformer une tenue simple et modeste en quelque chose de sophistiqué et distingué. 

  • Les chapeaux.

Ils sont devenus l'élément principal d'une tenue, un peu à la façon d'une cerise sur le gâteau. Les années 1930 sont connus pour la grande variété de chapeaux portés par les gens de l'époque. Les chapeaux en forme de cloche ont évolué jusqu'à devenir des chapeaux "mous", sans cette jolie forme ronde qui les caractérisaient. Les bords se sont allongés, ou bien ont été cousus en forme d'ourlet pour les raccourcir. Parfois on les portait inclinés sur la tête, et on rajoutait des fleurs ou des plumes en ornements. En été, c'étaient tout pour les chapeaux de paille, nouvel accessoire à la mode. Chez les hommes, c'étaient les chapeaux Fedora qui ont dominé toute cette décennie. 

  • Les sacs.

En forme de petite pochette, les sacs avaient tendance à être très plats et ergonomiques. Faits pour être pris dans une seule main, ils avaient souvent des compartiments pour enfermer ses bijoux. Au fur et à mesure du temps, les sacs pour les femmes sont devenus de plus en plus grands. 

  • Les gants.

Pour les robes de midi, ou les robes de soirée. Les gants portés le jour étaient mi-longs, en dentelle ou en cuir souple. Les gants style gantelets étaient rapprochés du poignet, puis évasés sur le reste du gant. Les revers pouvaient être retournés en ourlet, ou brodés. Pour les robes de soirée, on portait des gants jusqu'aux coudes, plus élégants. On avait les bras nus, bien évidemment. 

  • Les bijoux.

Les bijoux avaient une grande place dans la toilette des dames, cependant les budgets étaient trop limités pour se permettre des excès. Les femmes devaient souvent fabriquer leurs propres accessoires. On portait des broches en forme de fleurs, des perles colorées, des strass. Ces derniers étaient particulièrement appréciés, car simples, efficaces et bon marché. Ces strass sont progressivement devenus des épingles, des bracelets, des colliers, des barrettes.

 

L. Les Oxfords, les chaussures les plus portées du 20ème siècle. 

mode années 30 chaussures femmes

Les Oxford restaient les plus populaires. Néanmoins, les escarpins sont de plus en plus portés, ainsi que les chaussures avec des sangles en "T", des chaussures avec des sangles aux chevilles, et les talons plats. Les escarpins des années 30 avaient des talons carrés, en cuir verni ou en daim. Il y avait une grande variété de motifs proposés, et de détails comme des languettes, des nœuds amovibles, ou des dessins piqués sur la matière de la chaussure. La sangle en "T" a en tout cas explosée dans les années 30. 

 Pour les chaussures, on portait traditionnellement du marron, ou du noir (couleurs classiques allant avec tout). Pour l'été, on pouvait porter des chaussures blanches. Les escarpins bicolores étaient à la mode, ainsi que les chaussures de sport comme la Saddle Oxford. Pour les soirées, on mettait des sandales à talons hauts pour danser, avec des lanières d'or ou d'argent. Pour les grands froids, les femmes portaient des bottes isolées par une doublure en fourrure.

 

2. Le Dressing des Hommes des années 1930. 

A. Les vestes de costumes masculines.

mode années 30 costumes hommes

Typiquement : de larges épaules, une longue veste, des pans/revers amples. Il n'y avait que la taille de légèrement pincée. Les tissus étaient souvent fait de tweed, ou avec des motifs à carreaux. Dans des couleurs neutres, la plupart du temps. Le costume avec des doubles rangées de boutons sur le devant a aussi fait fureur dans les années 30, même si l'éternel costume traditionnel avec 1 rangée de boutons est indémodable.

Pour avoir le look d'un homme des années 30, évitez les costumes trop étroits, ou serrés. Optez pour des vestes avec des coupes classiques, petit plus pour les épaulettes qui taillent en "V". Pour le pantalon, préférez plutôt des pantalons taille haute, avec un ou deux plis sur le devant. Le bas du pantalon peut être retroussé

 On porte sous la veste une chemise blanche et une cravate si possible, pour plus de charisme et de classe. 

 Porter des manteaux de sport étaient aussi assez courants, même avec des pantalons de ville classiques. Les hauts et le bas ne matchaient pas toujours dans une tenue masculine, à l'époque. On pouvait voir des hommes porter une veste marron avec un pantalon gris clair, un haut beige avec un pantalon vert... Le beige, le blanc, et l'ivoire étaient des couleurs particulièrement tendances. 

Ici, vous pourrez voir quelques tenues afin de vous inspirer de la mode masculine des années 30. Elle reste assez similaire à celle des années 20, simplement, un regain de modernité rend les affaires un peu plus confortables. 

Collection de Costumes 3 Pièces Vintage

B. Plusieurs types de T-Shirts : décontracté ou habillé.

Il y avait 2 catégories : le t-shirt de ville, et le t-shirt dédié au sport. Les t-shirts en ce temps était assez classique, avec un col en V pouvant être boutonné, dans des couleurs vives mais basiques. Le blanc et le bleu étaient les couleurs les plus répandues, ainsi que le jaune, le vert, le beige, et le bordeaux.

On ne portait pas spécialement des t-shirts unis ; les hommes aimaient porter des t-shirts à motifs à carreaux, à rayures verticales, ou à petits pois. Ce fut une période colorée dans l'histoire des shirts Vintage chez les hommes. Les cols boutonnés sont devenus très à la mode par la suite.T Shirts Homme 1930

C. Les pantalons des hommes à taille haute et à jambes larges.

 

mode années 30 pantalons hommes
Les pantalons des hommes des années 30 se montaient très haut sur la taille. Ce look "taille haute" a duré jusqu'au début des années 60. Ce type de pantalon a jambe large, avec un plis sur le devant, a commencé à se populariser au début des années 20. Progressivement, il s'est fait de plus en plus étroit, jusqu'à atteindre sa taille d'aujourd'hui, dans les années 50. Les pantalons des années 30 pouvaient être à carreaux, en chevron, en tweed. Avec des rayures verticales pour tout ce qui concernaient les affaires, le boulot, etc. Certains jeunes aimaient porter le pantalon avec une "ceinture Hollywood" (assez bling-bling). 


Trouver un pantalon Vintage des années 30 à ta taille peut être compliqué. Cependant, avec le bon type de pantalon actuel, vous pourrez ressembler à un homme des années 30. Il suffit de bien choisir.


 Penchez pour les pantalons coupés larges, ou avec une coupe classique. Évitez à TOUT PRIX les jeans slims modernes, et autres pantalons taille basse. Le tissus des jambes peut être orné d'un revers, ou d'un ourlet. En règle générale dans les années 30, on essaie au maximum d'associer la veste et le pantalon de la même couleur. Dans le même tissus aussi, si cela est possible. Les tons beiges, crèmes, ivoires, ou bleus marine, sont d'excellents choix pour avoir un look Vintage.

 

D. Un look BCBG avec de belles chaussures en cuir.

Remontons dans un temps où la mode masculine était principalement centrée autour du look "BCBG", bon chic bon genre. Le but était d'être classe, en toute circonstance. 

mode années 30 chaussures hommes

Les chaussures pour hommes des années 30 étaient simples, élégantes. Elles pouvaient être fantaisistes, formelles, ou décontractées. 

La chaussure Oxford classique des années 20 s'est peu à peu transformée pour inclure plus de combinaisons possibles avec des couleurs bicolores. Pour embellir la chaussure, on ajoutait également des brogues (petits trous servant à créer des motifs) sur la matière. Ce genre de chaussures est devenu la chaussure de base pour les hommes des années 30. 

Le noir et blanc, le brun et blanc, le brun et le beige, le gris et le noir... étaient devenus les combinaisons courantes portées à l'époque. Ces combinaisons reflétaient le mouvement Art Déco. Les chaussures, naturellement solides, avaient un bout noir ou marron. En été, les Oxford blanches étaient des essentielles - on les portait avec des costumes gris clair. 

 

E. Le cerise sur le gâteau : le chapeau.

Pour aller avec la nouvelle ère de l'Hollywood Dorée, on créa de nouveaux chapeaux pour les hommes. Dans les années 30, on trouvait le Fedora, le Trilby, le Homburg, le Derby ou bien même le chapeau melon, le lierre, le chapeau de marche et le Canotier (pour la plage). Les chapeaux Fedora étaient de couleurs vives (vert chasseur, bleu moyen, brun et gris avec des bandeaux/rubans Petersham). En été, les hommes portaient des chapeaux de paille comme le Panama, le Toyo, le Fedora en paille, ou le Canotier.

Pour le sport ou pendant le travail manuel, les hommes continuaient à porter la casquette Gavroche (ou casquette à 8 panneaux), ou bien le chapeau en lierre. Les chasseurs de safari portaient un casque de moelle.

 Vous pouvez vous inspirer des icônes masculines tel que l'acteur américain Gary Cooper, Cary Grant, Fred Astaire, Jean Gabin, le gangster Al Capone, et le compositeur de Jazz Duke Ellington

mode années 30 chapeaux hommes

Collection de chapeaux vintage pour homme

 

 

3. En Conclusion.

La mode n'a pas beaucoup évoluée durant les années 30 par rapport à la décennie précédente. Les hommes sont toujours aussi classes, les femmes effectuent néanmoins de légers changements vestimentaires, porteurs certains d'une émancipation future. Elles portent des robes plus courtes, plus proches du corps, plus serrées... Et les décolletés se font plus échancrés. Si vous souhaitez à votre tour vous constituer une véritable garde-robe des années 30, nous vous invitons à consulter nos différentes collections dans notre friperie en ligne ! N'hésitez pas à partager cet article autour de vous. 

Collection robes de soirées pour femme 1930

Collection Costume 3 Pièces Vintage Homme


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.