La Mode des Années 40

Histoire de la Mode -

La Mode des Années 40

de lecture - mots

Vous qui vous vous intéressez à l'ancienne Histoire de la Mode, sachez que vous êtes au bon endroit ! En ma qualité d'experte, je vais vous transmettre tout ce que je sais sur la mode des années 40, la décennie des grands bouleversements sociétaux. Alors installez-vous confortablement, et commençons cet article !

mode années 40

Les années 40 font parties d'une décennie qui a marqué le monde entier, dont de nombreux pays peuvent se rappeler. En effet, avec la Seconde Guerre Mondiale, la planète a été transformée. En temps de guerre, les habits étaient rationnés au compte-goutte. Mais on gardait tout de même sa fierté, et on voulait être bien habillés. S'habiller décemment avec un petit budget était devenu la norme. Le style vestimentaire chez les hommes et les femmes a connu de profonds changements dans les années 40, mais a également permis de créer des designs un peu plus agréables qu'au début du 20ème siècle. 

 

Lutter contre l'envahisseur en ne se laissant pas abattre : l'exacerbation de la féminité. 

 

Dans cet article, on vous dit tout sur la mode des années 40 chez les hommes et les femmes ! 

Aujourd'hui, la mode des années 40 a repris vie sous les formes de silhouettes de pin-up sexy, des robes de thé et des robes de swing ! Sans oublier les pantalons à taille haute, avec des chaussures à bouts ouverts pour les dames. Les "pinstripe suit" pour les hommes, élégants costumes à rayures ; les chaussures Oxford bicolores, les vestes, les cardigans, les bretelles et les chapeaux Fedora ont été remis sur le devant de la scènes durant les 40s. S'habiller en gangster était particulièrement à la mode à cette époque, ainsi que s'habiller en détective. Cela correspond au goût profondément marqué à cette époque pour le "Film Noir", genre cinématographique de films policiers/criminels. 

1. La Mode des Femmes dans les Années 40.

 Les robes Vintage des années 40 pendant la WW2 étaient soit des robes faites pour l'intérieur, soit des robes faites pour aller swinger toute la nuit ! Les robes des années 40 sont assez flatteuses pour la silhouette, avec un haut modeste bien ajusté à la taille, et une jupe trapèze mi-longue.

La fin de cette décennie a vu les jupes se raccourcir, avec la jupe crayon ou des jupes courtes plus amples, afin de permettre aux femmes de danser. On portait des couleurs patriotiques en temps de guerre (le bleu, le blanc, le rouge, le vert armée).

A la fin de la guerre, les femmes vont se remettre à porter du rose, du jaune, du violet lavande, et du bleu ciel. N'oubliez pas qu'il y avait aussi beaucoup de tissus à imprimés ! C'était souvent des robes à imprimé floral (des motifs "liberty"), des petits pois, des carreaux, ou des rayures fines. Cela permettait de varier la garde-robe. 

 A. L'apparition de l'icône de la Pip-Up.

Les robes de Pin-Up Vintage des années 40 (et 50) sont sexy, très flatteuses, et chic ! La tenue cintrée Vintage de la pin-up a pris le devant de la scène dans les années 40, lorsque les hommes étaient partis à la guerre. Des hauts plus serrés, des robes plus courtes, constituaient la robe pin-up des années 40.

Cette mode a inspiré toute une gamme de robes moulantes pour les femmes, ainsi que des robes amples et souples, "bombées", faite pour swinger. Les couleurs de ces robes rétro sont assez classiques, du rouge, du bleu, du noir, du vert ou du blanc. Les robes pin-up marine du style "sailor" faisaient également fureur.

Elles étaient bleues et blanches dans ce cas, avec parfois des accessoires rouges ou verts pour faire ressortir ces couleurs. On trouvait aussi des robes vertes kaki, faisant écho à l'armée, tandis que les robes à petits pois, les robes rockabilly et les motifs fleuris reviennent à la mode dans les années 50. 

B. La Wiggle Dress ou Robe Crayon : une robe pour aller en ville. 

La "Wiggle Dress", ou la "robe ondulée", était couramment portée lors de soirées ou de cocktails. Également connue sous le nom de "robe crayon Vintage" ou "robe de pin-up moulante", le tissus près du corps servait à mettre en valeur les courbes. Et pour tous les types de corps (oui, les grandes tailles aussi !).

Collection de Robes Crayon Vintage

On les portait lors de fêtes, sorties, bals. La robe pouvait avoir des petits volants autour des manchettes, ou en bas de la robe (pour un effet plus ondulé, qui souligne davantage le mouvement). La Wiggle Dress peut être de couleur unie, ou bien de motifs divers et variés (le plus souvent avec des petits pois). 

mode années 40 robes crayons

C. Teenage dream et bals adolescents : les nouvelles robes de soirées. 

Les robes de soirées des années 40 étaient assez formelles, comparées à la frivolité des robes pin-up. Ces robes se voulaient aussi "sérieuses" qu'élégantes. On les portait lors de grandes soirées officielles, dans les bals de promos, ou dans les fêtes un peu plus sérieuses que les soirées où l'on dansait le swing toute la nuit. Les jeunes ne pouvant pas se rendre en soirée ne manquaient pas d'en écouter sur les ondes grâce à leur radio vintage !

Il faut savoir que le swing était un style très peu apprécié à l'époque, on le considérait comme décadent. On appréciait peu les jeunes qui écoutaient ce style de musique, un peu comme l'on n'aimera pas non plus les jeunes qui se mettront à danser sur du Elvis Presley dans les années 50. Ces petites robes sont parfaites pour vous si vous devez vous rendre dans une soirée à thème style Gala d'Hollywood, ou simplement soirée WW2 Vintage.

mode années 40 robes de soirées

Ajoutez avec ces robes une paire de gants longs, des petits talons, attachez vos cheveux en un chignon élaboré... Et vous voilà parées pour briller sur le tapis rouge ! La coiffure est importante aussi, ajoutez-y des accessoires sans scrupules (broches, diamants, perles...)

Les robes de soirées authentiques des années 40 étaient faites de couches de mousseline, attachées par le haut haut avec un col en style Empire (robes faisant référence à Joséphine de Beauharnais, celle qui a popularisé ce style à travers toute l'Europe, très en vogue entre 1795 et 1820.) On portait une veste boléro avec ce genre de robes. Pour les robes de promos, on préférait les couleurs douces et pastels.

On trouve également de nombreuses robes de soirée qui rejoignent la silhouette en trapèze à la mode de l'époque (c'est-à-dire, un peu plus bouffante). À la fin des années 40, les robes de soirée sans bretelles deviennent la nouvelle tendance. Les longues robes fendues sur le côté étaient autant appréciées, elles représentaient l'essence même du Glamour Hollywoodien

On favorise les tissus doux et soyeux. Le satin, la soie, le lin, le coton, le velours.

D. Les différentes coupes des jupes : on dépasse la décennie précédente. 

La coupe droite des jupes des années 40 s'arrêtait juste sous le genou, et toujours en forme de "A". Le but était de bien serrer au niveau de la taille, et que le tissus retombe de manière gracieuse. Les jupes ne comportaient malheureusement pas de poches, même si certaines femmes qui savaient coudre s'en rajoutaient après l'achat.

Les couleurs étaient simples et unies en temps de guerre. Ces jupes en "A" se sont progressivement élargies, pour créer des "jupes de swing" (pour swinger lors des soirées). Et à l'inverse, les "jupes crayon" ont fait leur apparition, très près du corps. Toutes les jupes étaient de taille haute, avec une fermeture éclair latérale, ou bien des boutons.

En été, les femmes portaient des jupes vichy ou des jupes paysannes, légères et brodées. Les jupes à carreaux et à pois étaient populaires. La jupe à bretelles, qui était le croisement parfait entre une jupe et une robe, était le vêtement favori des jeunes femmes. Les jupes Vintage et les jupes à bretelles sont de nouveaux tendance cette année, profitez-en pour votre Dressing !

mode années 40 jupes

Pour le sport, les femmes adoptent les jupes patineuses, comme dans les décennies précédentes. 

Les jupes à taille haute des années 40 font partis des jupes les plus confortables à mettre, et les plus féminines que tu peux porter aujourd'hui. Pour plus d'inspiration, allez faire un tour sur la page de notre magasin !

E. Les tops féminins des années 1940.

 Les hauts des femmes étaient plutôt simples, mais toujours élégants. Parfois ornés de cols Claudine, toujours avec une rangée de boutons pour l'attache. Les cols Claudine étaient de petits cols ronds, pouvant être plus ou moins larges.

Les chemisiers des années 40 comportaient souvent des manches bouffantes, afin de donner davantage de volume aux épaules. Certaines chemises pour femmes ressemblaient très fortement aux chemises pour hommes. On ajoutait simplement des rayures colorées, ou des motifs floraux pour égayer l'ensemble. 

mode années 40 tops féminins

En hiver, les femmes portaient des chemises flanelles à carreaux, ou "les chemises de bûcheron" comme on le dit de nos jours. Elles tenaient chaud, et aidaient à avoir un look chaleureux et décontracté. Pour avoir un look entièrement féminin en été, les femmes optaient pour la chemise paysanne des années 40. Généralement blanche, ou crème, brodée avec des motifs floraux de la campagne.

Pour avoir un air complètement champêtre, prenez aussi une jupe à carreaux vichy féminins, avec la chemise paysanne. On adore ! Toujours aux périodes estivales, le "ringer t-shirt" plissé à rayures étaient très prisés par la gente féminine. Ce genre de t-shirts étaient très portés avec des pantalons taille haute style marin, ou un short taille haute marin

En règle générale, les hauts des années 40 sont plus faciles à se procurer dans le Vintage que ceux des années précédentes. On vous recommande de porter ça avec des jupes ou des pantalons taille haute, pour plus de charme et d’élégance. Pensez à privilégier les chemisiers à nœuds lavallière, les cols Claudine, et les combos chemisier/pull en maille de laine-tricot, pour un adorable look Vintage décontracté. 

F. Le pantalon se démocratise pour les femmes.

mode années 40 pantalons femmes

Avec la guerre, être une femme qui travaille, une employée, cela devient de plus en plus fréquent. Pendant la Première Guerre Mondiale, certaines femmes avaient déjà choisi d'aider les usines de minutions, de fabrication d'obus, et autres (bien qu'elles aient toujours travaillé même lorsqu'elles restaient à la maison, dans l'entretien des champs, de la ferme et du foyer). Elles portaient alors souvent des salopettes.

Mais avec la Seconde Guerre Mondiale, c'est encore plus de femmes qui se mobilisent. On commence à adopter le pantalon comme tenue de travail, ou comme tenue confortable, pour la maison. Les femmes de ce temps ont adoré pouvoir emprunter ce vêtement aux hommes, et qu'il soit accepté socialement.

Beaucoup de ces pantalons pour femmes ont été modelés avec le design typique du pantalon marin que l'on connaît (taille haute, jambe longue, 2 rangée de boutons sur le devant). Mais dans les années 40, les boutons sont peu à peu remplacés par des fermetures éclairs, qui se situaient au niveau de la taille, latéralement.

Les jambes étaient larges, faites pour avoir du mouvement. Les tailles comprenaient toujours des passants, afin de pouvoir mettre une ceinture qui fixerait le tout, et mettrait en avant la silhouette. De nos jours, les pantalons Vintage sont de nouveaux populaires dans les cercles vintage et chez le grand public.

G. S'adapter aux températures froides à l'aide de fourrures chics et de manteaux classiques. 

Avec la guerre et les rationnements, plus que jamais, le vêtement doit durer. Pour survivre aux jours froids et humides, il faut avoir un bon manteau qui dure. Les femmes portent alors beaucoup de tissus recyclés. Face à l'Occupation, on essaie d'être discrète. Les manteaux sont souvent faits de fourrure, de laine, ou de tweed.

Dans les pays les plus froids, on portait des parkas. Pour garder de l’élégance, les femmes rusent en ajoutant de petits détails esthétiques. Des plis, des manches un peu bouffantes sur leur finition, des épaulettes... Le cuir manquait dans ces années difficiles.

mode années 40 manteaux femmes

H. Les Mary Jane et les Oxfords, de grands classiques à avoir.

mode années 40 oxfords et mary jane

Les chaussures des femmes en 1940 étaient des Mary Jane. Légèrement compensées, avec un petit talon, et une bride, elles étaient les chaussures les plus à la mode. Les Oxford restaient toujours un classique, ainsi que les escarpins Vintage avec des bouts ouverts. Aujourd'hui, les Mary Jane et les escarpins sont restés très populaires, ce qui facilite leur achat.

 Les chaussures à semelles compensées commençaient aussi à devenir à la mode pendant les années 40. Les bas étaient une denrée rare, on portait donc souvent des soquettes avec les chaussures compensées. Elles étaient souvent compensées grâce à du liège, ou à du bois. On portait aussi beaucoup de sandales, car elles étaient une bonne alternative aux chaussures en cuir. 

Si vous ne trouvez pas de chaussures Vintage à votre pied, vous pouvez miser sur des Derbies modernes, des mocassins, ou des boots brunes à l'aspect ancien

I. Faire preuve de débrouillardise en temps de guerre : les patrons de couture.

"Make, do and mend" était la devise des années 40 (fais par toi-même, et répare). Par temps de guerre, on essayait de se débrouiller soi-même. Beaucoup de femmes ont dû se mettre à la couture durant cette sombre période, et pour cela elles se sont tournées vers les patrons et les modèles de couture, afin de fonctionner seules leurs vêtements. C'était en outre bien plus économique.

mode années 40 patrons de couture

Aujourd'hui, avec le prêt-à-porter, nous n'avons plus à nous soucier de ces problèmes. Pourtant, il y a quelque chose de très spécial dans le fait de coudre ses vêtements soi-même. On en tire une satisfaction personnelle forte, bien plus que nous ne pourrons jamais la trouver dans le shopping. Les savoirs-faire ancestraux se perdent, et c'est le cas de la couture. 

Vous pouvez vous inspirer des icônes féminines des années 40 comme Katharine Hepburn (qui n'a aucun lien de parenté avec Audrey Hepburn), ou Rita Hayworth.

2. La Mode des Hommes dans les Années 40.

A. Tout un panel de costumes : Gangster, Zoot Suit, Détective, "Marin"...

Le début des années 40 est marquée par l'apparition de héros de la bande-dessinée. Captain America, Superman, Blackhawk, Dick Grayson. Certains de ces personnages étaient directement liés à la propagande pro-Amérique, comme le Captain America. Ils représentaient également tous les hommes, les marins, les pilotes, les militaires, tous ceux qui se battaient contre les nazis.

C'était une sorte d'hommage. Les jeunes hommes, après la fin de la guerre, lorsqu'ils sont rentrés chez eux, se sont mis à porter des "Zoot Suits", ou "costume de Zoot". Ces costumes faisaient rebelles, car ils rappelaient les anciens gangsters des décennies antérieures. Simplement, les Zoot Suits étaient plus colorés. Ils étaient davantage portés en ville, c'étaient des costumes urbains.

Les mordus d'Histoire participant aux reconstitutions historiques portent souvent des Zoot Suits, pour illustrer les années 40. Les Zoot Suits ont été succinctement remplacés par les costumes de "détectives". C'était la grande mode masculine des années 40. Le jeu vidéo "L.A Noir" capture parfaitement bien l'ambiance de ces années-là. On pourrait parler également de look "motard", loubard, méchant

Mais avec la Seconde Guerre Mondiale, si les femmes se mettent davantage à la couture, les hommes eux aussi simplifient leur habillement. Moins d'affaires, c'est moins de coût, et moins de choses à perdre. De plus, avec les rationnements et les restrictions, la mode a été affectée. On a réduit par exemple les épaulettes, qui étaient assez exagérées dans les années 30.

On enlève les imprimés, les jambes larges, et les accessoires jusqu'à obtenir un costume que nous appelons aujourd'hui "classique". Les seuls imprimés restant étaient les imprimés avec des rayures fines et verticales. Les couleurs qui ont dominé durant cette décennie était le bleu, le brun et le gris

B. Les pantalons masculins des années 40.

mode années 40 pantalons hommes

Les pantalons des hommes des années 40 avaient les jambes moins larges que ceux des années 30, ou 20. Les jambes étaient moyennes en épaisseur, et elles se rétrécissaient au niveau des chevilles. Ils se portaient très haut sur la taille, généralement avec des bretelles, pour faire tenir le tout. Les pantalons à rayures étaient populaires, ainsi que les pantalons à carreaux, ou en tweed.

Brun, gris, et bleu marine. Néanmoins, on portait encore des pantalons à jambes larges. Bien plus pratique pour le swing. Une tenue avec un pantalon large à taille haute, soutenu par des bretelles, était un classique parmi la communauté de swing dance. C'était souvent les Zoot Suits qui possédaient les jambes les plus larges

Le jean faisait alors son apparition. Auparavant, le vêtement du prolétaire par excellence, le "bleu de travail", ils sont devenus peu à peu à la mode. On portait des jeans bleus foncés, coupés larges, avec des poches profondes. Il n'y a pas beaucoup de choix dans le monde du Vintage pour de vrais jean des années 1940 en denim. Vous pouvez bien évidemment penser au Jean Levi's, le plus proche de ce qu'étaient les anciens jeans Vintage, mais ça coûte un peu cher, et les collections sont limitées. 

C. Un style décontracté mais apprêté : les chemises, les pulls et les gilets. 

Les chemises des hommes des années 40 étaient à la fois décontractées et bien apprêtées. Souvent de couleurs unies et classiques, avec des cols en "V", et ces cols étaient assez larges et longs en même temps. Les chemises se fermaient avec des boutons, avec des manches à la française. Les hommes d'affaires étaient friands de ce genre de manches.

Préfère les couleurs blanches, crèmes, bleu azur, et en vacances roses, ou vertes. Les chemises pour le travail comportaient une seule poche sur le devant, tandis que les chemises de vacances ou les chemises de sport en comportaient plusieurs. Les chemises de sport pouvaient être en tricot, ou bien on portait un polo. Le t-shirt tel qu'on le connaît n'existait pas encore. 

Les pulls et les gilets pour hommes se portaient par dessus de la chemise. Souvent, les hommes mettaient des cravates. Les cravates étaient coincées sous le gilet - ou des nœuds-papillons. Les pulls et les gilets servaient aussi à redéfinir la taille, comme la chemise était "mangée" par le pantalon qui était très haut.

On portait aussi des gilets sans manches, à col en "V", pour être plus libre dans ses mouvements. Ils étaient souvent bordeaux, beige, bleu, bleu marine, et gris. En hiver, on portait des gilets avec des imprimés nordiques avec des motifs hivernaux fantaisistes (flocons) ou des animaux (cerfs, écureuils, oiseaux). Ce genre de motifs Vintage est encore très à la mode aujourd'hui. Ce sont les fameux "pulls de grand-mère moches" que tout le monde adore en secret. 

D. Les chaussures en cuir de 1940 : les "Gangster", les "Spectator", les Oxfords bicolores noires et blanches.

Les chaussures pour hommes des années 40 illustraient la qualité, la durabilité et la sensibilité esthétique de nos aïeux. Les chaussures Richelieu noires, brunes, blanches, ou bicolores... Les brogues et les mocassins étaient les chaussures standard des hommes des années 40. Les bottines également, et les chaussures en sangle de moine. Les bottes de travail étaient toutes faites de cuir, et elles étaient épaisses. 

Chaussures Homme Années 40

E. Les chapeaux masculins des années 40 : le Fedora, le Homburg, le Trilby, et bien d'autres.

Les hommes de 1940 ne sortaient JAMAIS sans chapeaux. Le chapeau c'était le style, le panache.

Les chapeaux les plus répandus étaient les chapeaux de feutre ou de laine, tels que le Fedora, le Trilby, le Homburg et le Porkpie. En été, le Panama de paille était le plus prisé, il permettait de garder son sang-froid. Les chapeaux Fedora des hommes avaient un large bord d'au moins 8 ou 20 cm. Le haut du chapeau était pincé de telle sorte à ce qu'il ressemble à une dent.

Le ruban autour du chapeau était noir, et si il n'était pas noir, il était en tout cas de couleur foncée. On y mettait quelques fois une plume. Pour les tenues décontractées ou pour le sport, on portait des casquettes. La casquette Gavroche était portée par les hommes des classes populaires. Les jeunes riches ou les gangsters préféraient quant à eux porter le Homburg, et le Porkpie plat

F. Des patrons de couture pour les vêtements masculins.

mode années 40 patrons de couture hommes

Les tailles de vêtements pour hommes Vintage sont très petites si l'on compare aux hommes de nos temps modernes. Pour cela, il est parfois préférable que vous choisissiez de coudre vous-mêmes vos propres vêtements. Peut-être que les chemises que vous trouverez seront trop étroites, de même pour les pantalons. Les modèles de patron Vintage sont adaptés aujourd'hui à la taille des hommes actuels.

On trouve sur internet des patrons de couture Vintage allant de l'ère victorienne, en passant par les années 1910, 1920, 1930, 1940, et 1950. Nous en avons sélectionné quelques uns pour toi ! Des pantalons large à la taille haute, des gilets, des chemises, des sous-vêtements, des pyjamas, des costumes, etc. Nous avons trouvé également quelques modèles de tricot pour les pulls vintage

 

3. Mot de la fin. 

La mode des années 40, brisée par cette guerre atroce, a poussé les gens à faire preuve d'inventivité et de nouveauté. Les femmes, qui ont remplacés les hommes à leurs travaux manuels pendant la guerre, revendiquent le droit de porter le pantalon elles aussi. Les robes se font plus décontractées et moins formelles... ou à l'inverse, pour les occasions spéciales, on se trouve une nouvelle forme de coquetterie : le style Pin-Up. Les femmes ont été les plus créatives dans la mode des années 40, devenant des adeptes forcées du DIY.

Si vous souhaitez rendre hommage à cette époque, n'hésitez pas à consulter nos collections, vous trouverez forcément votre bonheur ! Partagez autour de vous cet article si il vous a plu. 

Collection Robes Pin Up Rockabilly

Collection de Costumes Trois Pièces Vintage


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.